• La passion du Temps et de Lucifer

     

    Elle, est la fatale succube sans visage

    Elle est le Mystère, alléchante et sensuelle

    Amante miroir, libertine au baiser mortel

    Elle s'offre, irrésistible, à tous les rivages.

     

    Lui, est l’inébranlable aux allures de sage

    Qui, au son des cloches, répand son lancinant appel,

    Celui du glas! car il n'est rien sans sa belle

    Ainsi, leur union paradoxe nous met en cage

     

    Leur flèches sont fichées dans tous nos coeur asservis

    Ils sont parents de la Peur et nous les soumis

    Ils nous rongent comme l'os entre les dents du Cerbère.

     

    Main dans la main le Temps et la Mort travaillent

    De concert, ce sont eux qui tordent nos entrailles,

    Puissent celles ci finir entre les crocs de Lucifer.

    « Guitare »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 30 Octobre 2013 à 22:22

    J'aime beaucoup, tu as une belle plume !

    Il manque peut-être (mais ce n'est là que mon goût) quelques ponctuations au centre du poème, il y a un petit vide.

    Sinon, c'est vraiment réussi !

    2
    Nééémou
    Vendredi 1er Novembre 2013 à 18:21

    Vraiment, c'est très beau, personnellement c'est le poème que je préfère ! 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :